Vous souhaitez acheter un filtre à eau ?

Répondez simplement aux questions qui suivent et en 5 minutes vous ferez votre choix :

Ø Savez-vous précisément ce que vous voulez filtrer ?

– Le plomb : vérifiez si vos tuyauteries de votre immeuble ou de votre maison sont en plomb ?

– Les nitrates : vérifiez avec les bandelettes tests nitrates et filtrez votre eau si le taux est supérieur à 25mg, seuil de l’OMS.

Ä Référez-vous au tableau qui se trouve au verso et choisissez un produit qui s’adapte au budget et au besoin du client (e).

 

Ø Avez-vous uniquement des soupçons par rapport à la qualité de votre eau ?

Ø Vous êtes alerté par les articles qui paraissent dans la presse ?

Ø Votre eau a une mauvaise odeur ou un mauvais goût ?

Ø Vous souhaitez améliorer votre thé, votre café, vos boissons, vos glaçons et la cuisson de vos aliments ?

Ø Votre eau est occasionnellement contaminée par des bactéries ?

Choisissez un système de microfiltration de la gamme Hydropure :

  • Filtre sous Évier SE (réf. : SECA)
  • Filtre sur Évier CT (réf. : TECA)
  • Filtre-robinet Serenity (réf. : SERE)

 

 

Pourquoi les paquets de recharges paraissent « sous-vide » ?

Le charbon actif contenu dans le mélange absorbe l’humidité ce qui donne un effet conditionné « sous-vide », cet effet n’est pas spécialement recherché. Les sachets qui ne paraissent pas conditionnés « sous-vide » sont aussi valables que les autres. Ils ne sont pas défectueux.

 

 

Vos résines sont-elles composés d’argent ?

Nous n’utilisons pas de ions d’argent fixés sur le charbon actif pour remplacer le chlore comme bactéricide dans l’eau.

 

 

Combien de temps sont garantis les produits Hydropure ?

Deux ans pour toute la gamme Hydropure hors consommables.

 

 

Quelles sont les tailles de plomberie les plus courantes ?

Les tailles de plomberies les plus courantes sont :

– 12/17 (3/8) :           pour la cuisine, lavabo, évier, bidet, robinet d’arrêt WC

– 15/21 (1/2) :           pour le flexible de douche

– 20/27 (3/4) :           pour l’alimentation machine à laver et lave-linge.

 

 

Peut-on utiliser le stylo test pour l’eau filtrée par filtre à charbon ?

Non, les faibles quantités de substances dissous sous forme ionique filtrées (par exemple le plomb et autres métaux lourds) contribuent trop peu à la conductivité. Les ions de calcium, magnésium, sulfate, nitrate et hydrogène carbonate ne sont pas filtrées. Ils provoquent la quasi-totalité de la conductivité.

 

 

Quelle est la différence entre tartre et calcaire ?

Le tartre est le mauvais calcium carbonate qui se dépose et s’incruste dans la tuyauterie et le chauffe-eau. Le calcaire est le bon calcium qui est sous certaines formes assimilable.

 

 

Je suppose que les métaux lourds, pesticides, désinfectants… y sont piégés et que donc je ne peux mélanger les graviers à la terre de mes géraniums ?

Les filtres pichet CIDT se présentent sous la forme de cartouches remplies d’un mélange de résines échangeuses d’ions, de charbon actif (« non traité à l’argent », précise son fabricant), et de coque de noix de coco. Comme la plupart des filtres vendus sur le marché, il convient de les renouveler plus ou moins régulièrement selon notamment la dureté de l’eau et les volumes consommés. Le principe de CIDT est de conserver la cartouche initiale et de remplacer le mélange usagé. Que faire de ce dernier comme il est demandé ? « Le jeter avec les ordures, répond Bertram Palm, concepteur de ces filtres, pour n’avoir aucun doute ! » Néanmoins, pour lui, les géraniums et plantes ornementales ne sont pas en péril si elles reçoivent le mélange. Il précise que les substances piégées par le charbon sont généralement « inactivées » pour un certain laps de temps par ce dernier avant d’être « dégradées » ou « libérées ». Et d’ajouter enfin que les végétaux ne réagissent pas comme les humains avec les minéraux, métaux et autres constituants du sol.

 

Des expériences sont même menées depuis plusieurs années pour utiliser les plantes dans l’assainissement des sols pollués. Choisies pour leur tolérance, certaines fixent les polluants dans le sol, empêchant ainsi leur diffusion via l’eau. D’autres accélèrent la dégradation des hydrocarbures, des pesticides ou des explosifs ou sont utilisés pour extraire les polluants de la terre. Ces végétaux – près de 400 selon l’Inra – sont capables d’accumuler plus de 1 % de métaux dans leurs tissus : cultivés, coupés, séchés puis incinérés, ils peuvent êtres ainsi récupérés et traités. Ce domaine de recherches dont certaines sont déjà appliquées s’appelle la phyo-remédiation.